SISelune – le Système d’Information (SI) de l’Observatoire Sélune

Un système d’information (SI) se met en place afin de répondre aux missions de bancarisation et de mise à disposition des données de l’Observatoire Sélune. Porté par la cellule de coordination du programme, le SI vise à aider les scientifiques associés au programme Sélune et à rendre les données accessibles à tous.

Utiliser SISelune

Trouver une donnée de l’Observatoire Sélune

Le catalogue permet de trouver la donnée de l’Observatoire Sélune qui vous intéresse. En saisissant « selune », toutes les métadonnées (fiches décrivant les données) associées au Programme Sélune apparaîtront, comme dans l’illustration ci-dessous :

Catalogue SISelune

Afficher une donnée de l’Observatoire Sélune

Portail cartographique (simple)

Le portail cartographique de SISelune offre une solution simple pour visualiser les données de l’Observatoire Sélune. Dans la partie gauche de l’interface, vous trouverez les données organisées thématiquement. La rubrique « contexte » propose des données complémentaires (réseau hydrographique…) :

Portail cartographique de SISelune

NB : une aide sur l’utilisation du portail est accessible en cliquant sur le point d’interrogation en haut à gauche.

A travers le catalogue (recherche et téléchargement)

Si vous souhaitez télécharger une donnée particulière de l’Observatoire, le catalogue vous permet de visualiser la donnée associée à une métadonnée (en cliquant sur l’icône indiquée par la flèche rouge, dans la figure ci-dessous) et de télécharger cette donnée (lien indiqué par la flèche verte) :

Visualisation et téléchargement d’une donnée depuis le catalogue

La donnée sera affichée dans un visualiseur cartographique (MapFishApp), un peu plus complexe que le portail cartographique :

Visualisation d’une donnée géographique depuis la métadonnée

Les données de l’Observatoire Sélune sont téléchargeables dans des formats ouvert :

  • Shapefile (format SIG)
  • CSV (fichier texte, quand cela est possible)

Pour en savoir plus sur :

Depuis son SIG

Si vous disposez d’un logiciel SIG (Système d’Informations Géographique), le catalogue vous offre enfin la possibilité d’afficher des données dans votre logiciel. La figure ci-dessous montre son utilisation sous Qgis, sachant que cette solution fonctionne également avec les logiciels concurrents (ArcGis…) :

Affichage des données de l’Observatoire dans un SIG (QGis)

Pour afficher des données de l’Observatoire Sélune, ajouter à votre logiciel SIG le flux WMS :

http://geowww.agrocampus-ouest.fr/geoserver/selune/wms.

Pour en savoir plus sur l’utilisation de flux WMS : https://tice.agrocampus-ouest.fr/mod/page/view.php?id=28652

Comprendre SISelune

Objectifs du Système d’Information (SI) de l’Observatoire Sélune

1. Mettre à disposition les données de l’Observatoire Sélune

Les données de suivi de l’observatoire Sélune sont nécessaires à plusieurs projets de recherche du programme Sélune ; ce sont de plus des données publiques. Le système d’information doit ainsi rendre accessibles les données de l’Observatoire à tous.

2. Centraliser et pérenniser les données de l’Observatoire Sélune

L’Observatoire Sélune réalise un suivi environnemental sur une période de 15 ans (2012 – 2027). La pérennité de ces données à travers leur stockage représente un enjeu majeur. De plus, plusieurs laboratoires, au travers l’Observatoire, contribuent à la collecte des données ce qui ajoute un enjeu de centralisation.

3. Aider à appréhender les données de l’Observatoire Sélune

Au-delà d’une simple mise à disposition de données, le SI Sélune devra aider à appréhender ces données afin de faciliter la collaboration entre scientifiques, mais aussi la compréhension des changements par tous.

Derrière SISelune

Architecture de SISelune

Un Système d’Information (SI) est plus qu’un simple logiciel. C’est un système composé de ressources, technologiques mais aussi humaines, dont le rôle est de collecter, stocker, traiter et distribuer de l’information.

SISelune compte actuellement 3 briques logicielles interconnectées :

  1. Un catalogue de données, l’élément central du SI qui permet la bancarisation des données
  2. Un portail cartographique dont le but est de faciliter la visualisation des données de l’Observatoire Sélune
  3. Le site vitrine (sur lequel vous naviguez actuellement) qui doit donner les clés pour entrer et comprendre le SI
Architecture de SISelune
1. Catalogue (IDS)

Le catalogue de données est au cœur de SISelune. Derrière le terme de catalogue se cache la notion d’Infrastructure de Données Spatiales (IDS) ou Infrastructure de Données Géographiques (IDG). Ces infrastructures intègrent un ensemble de services pour la gestion de l’information géographique (cartes, orthophotoplans, images satellitaires…).

SISelune s’appuie sur l’IDS de l’UMR SAS : GeoSAS et profite ainsi de plusieurs services :

  • Catalogue de métadonnées (logiciel : GeoNetwork), permettant de trouver des données à partir de critère textuelles et/ou géographiques
  • Serveur de données géographiques (logiciel : GeoServer), qui permet de partager des données géographiques. Ces données peuvent alors être affichées dans des applications Web ou sur son application de bureau (SIG)
  • Application de Web mapping (logiciels : mviewer, MapFishApp), pour l’affichage de données et la création de projet cartographique
2. Site vitrine (vous êtes ici)

SISelune s’appuie sur le site vitrine du programme Sélune (logiciel : WordPress), qui va s’étoffer de nouveaux contenus pour :

  • devenir le portail du SI en indiquant les différents points d’accès
  • présenter et aider à l’utilisation du SI
3. Portail cartographique

SISelune dispose d’un portail cartographique, qui permet d’afficher facilement les données de l’Observatoire Sélune publiées dans le catalogue. D’autres couches sont également disponibles afin de faciliter la contextualisation de ces données.

« Philosophie » de SISelune

Respecter Inspire

La directive européenne Inspire, publiée en 2007, décrit un certain nombre de préconisations pour que soient mises en place des Infrastructures de Données Géographiques (IDG). Un utilisateur, cherchant une information environnementale doit pouvoir :

  1. trouver les séries de données qu’il cherche à l’aide des métadonnées ;
  2. voir si la série de données associées à la métadonnées correspond à ses attentes, grâce à un service de consultation ;
  3. télécharger la série de données, lorsque cela est utile, grâce à un service de téléchargement.

Les données mises à disposition dans SISelune respectent INSPIRE.

Des données le plus « FAIR » possible

Depuis 2017, la commission européenne incite les scientifiques à rendre leurs données de recherche FAIR, c’est-à-dire :

  • Findable (« trouvable ») : les métadonnées doivent être riches, publiées sur Internet avec un identificateur unique
  • Accessible (« accessible ») : téléchargement libre ; la métadonnée doit rester même si la donnée n’est plus disponible (obsolète)
  • Interoperable (« intéropérable ») : les métadonnées doivent utiliser un langage formel (norme), un vocabulaire contrôlé (thesaurus) et des références qualifiées à d’autres métadonnées
  • Reusable (« réutililsable ») : les métadonnées sont richement décrites, avec des informations détaillées sur la provenance de la donnée. Les données sont associées à une licence d’utilisation de données claire et publiées sur des serveurs interopérables

Pour conclure, SISelune s’inscrit dans la politique de l’Union Européenne en terme d’Open-data (ou données ouvertes, en français) : « Aussi ouvertes que possible, aussi fermées que nécessaire ». Les données de l’Observatoire Sélune sont publiques. Elles seront mises à disposition, sauf si leur diffusion présentent des risques (vie privée…), le plus largement possible.