Rôle des espèces ingénieures dans la restauration des habitats

Le projet « rôle des espèces ingénieures dans la restauration des habitats » étudie l’influence de deux espèces de poissons migrateurs, la lamproie et le saumon, sur la mobilité des sédiments et la morphologie du cours d’eau dans leurs zones de reproduction. Comprendre le rôle de ces espèces est important pour suivre la restauration de la vallée de la Sélune après sa remise en continuité et le retour des grands migrateurs.

Le projet en bref…

Titre completRôle des espèces ingénieures (lamproie marine et saumon) dans les processus sédimentaires et la restauration des habitats aquatiques
Objectifs1. Identifier et caractériser les zones de reproduction potentielles des lamproies et saumons dans les parties dénoyées.
2. Caractériser le rôle de ces deux espèces sur la mobilité des sédiments et la morphologie du cours d’eau.
Sujet(s) d’étudeLamproie marine (Petromyzon marinus); Saumon atlantique (Salmo salar); Morphologie du cours d’eau.
Méthodes utiliséesTraceurs sédimentaires; Levers topographiques; Granulométrie; Mesures de vitesse de courant et géométrie du chenal; Localisation et abondance des nids
Coordinateur(s)Anne-Julia Rollet et Emilien Lasne
Laboratoires impliquésDépartement de géographie et aménagement de l’espace, UFR Sciences Sociales, Univ. Rennes 2
UMR Littoral, Environnement Télédétection Géomatique (LETG), Rennes
UMR Ecologie et Santé des Ecosystèmes (ESE), INRAE/Agrocampus Ouest, Rennes

Contexte scientifique

L’effacement des barrages de la Sélune a pour objectif de restaurer les écosystèmes aquatiques dans le bassin versant et les populations animales et végétales aquatiques. Une des conditions du succès de l’opération est la réapparition de formes fluviales diversifiées et d’habitats aquatiques diversifiés. Idéalement, le cours d’eau reprendrait son tracé et sa dynamique initiale. Cependant, la nécessaire gestion des sédiments a impliqué des interventions humaines de degrés variables selon les secteurs, avec des conséquences probables sur la morphologie du cours d’eau (sinuosité, géométrie) et sur la nature du substrat du lit (granulométrie).

La lamproie marine et le saumon, candidats à la recolonisation, façonnent le substrat des cours d’eau en construisant des nids où ils déposent et recouvrent leurs œufs. Cette activité peut significativement et durablement modifier la répartition des sédiments dans les zones de reproduction et augmenter la complexité des habitats aquatiques.

La réouverture de la partie amont de la Sélune aux poissons migrateurs offre une occasion unique pour caractériser les relations poissons-géomorphologie et préciser le rôle d’espèce ingénieur de ces organismes et leur contribution à la restauration de la Sélune.


Sujet(s) d’étude

Le projet se focalise sur deux espèces migratrices ayant un rôle important sur les processus sédimentaires et la morphologie du cours d’eau : la lamproie marine et le saumon atlantique.


Objectifs

Ce projet vise à:

  1. Identifier et caractériser les habitats de reproduction potentiels dans les parties dénoyées et leur qualité vis-à-vis des lamproies et des saumons;
  2. Caractériser le rôle de ces espèces dans les processus morphogènes et les flux sédimentaires.
Rôle d’ingénieur de l’écosystème des lamproies en période de reproduction. Figure P.Vrchovsky

Méthodologie

Des protocoles propres à la fois à la géomorphologie fluviale (traçage sédimentaire par transpondeurs passifs, granulométrie, mesures de vitesses, de géométries du chenal) et au suivi de la reproduction des poissons (localisation et abondance des nids) seront déclinés sur plusieurs sites :

  • En aval des barrages, par la comparaison des fréquences de mise en mouvement et des distances de migration des traceurs sédimentaires selon leur mobilisation ou non lors de la fraie,
  • Dans l’ancienne retenue des barrages afin d’identifier puis caractériser des sites potentiels de fraie, évaluer la résilience morphologique du chenal puis suivre des zones potentielles de fraie et leur conséquence sur la dynamique sédimentaire grossière après l’effacement.

Résultats et conclusions

Ce projet de recherche est en cours. Les résultats et conclusions seront élaborés ultérieurement.


Publications et rapports

Ce projet de recherche est en cours. Vous retrouverez ici la liste des rapport et publications.

Le projet « rôle des espèces ingénieures dans la restauration des habitats » fait partie de la seconde phase du programme scientifique Sélune. Retrouvez tous les projets de recherche sur cette page.