La Sélune et ses barrages

La Sélune et ses barrages

La Sélune et ses barrages

Pour en savoir un peu plus sur l’histoire de la Sélune et de ses barrages : La-Roche-Qui-Boit et Vezins…

La Sélune est un des quatre fleuves côtiers de la baie du Mont Saint Michel (Normandie) avec la Sée, le Couesnon et la Sienne. La Sélune prend sa source à Saint-Cyr-du-Bailleul et s’écoule sur une distance de 85 km (Source: BD Carthage 2017) jusqu’à la baie du Mont Saint Michel où elle partage un estuaire commun avec la Sée. Son bassin versant couvre 1083 km² (Source: SAGE Sélune) et s’étend sur 3 départements : La Manche, L’Ille-et-Vilaine et la Mayenne. Ses affluents principaux sont l’Airon, le Lair, le Beuvron, La Cance, La Gueuche, l’Argonce et l’Oir.

1_Article_BVSelune
Le bassin versant de la Sélune et ses principaux affluents

Deux barrages hydroélectriques ont été construits au début du XXe siècle sur le cours principal de La Sélune : le barrage de la Roche-Qui-Boit (16m de haut) et le barrage de Vezins (36m de haut).

1_Article_montagebarrages
Les barrages de la Sélune

L'histoire des barrages de la Sélune

La construction du barrage de La-Roche-Qui-Boit débute en 1915, suite à l’obtention de la concession en 1914 par la Société des Forces Motrices de la Sélune. Le barrage est mis en service en 1921 pour répondre aux besoins locaux d’électricité. L’électricité est livrée à des sociétés de distribution, des industriels comme la distillerie de Brécey, et des villes : Avranches, raccordée en 1920, puis Ducey, Granville, Mortain et Fougères. Face à la demande croissante en électricité, la Société des Forces Motrices de la Sélune dépose, dès 1921, une demande de concession pour installer une usine hydroélectrique à l’amont. Les travaux de construction démarrent en 1929, et le barrage de Vezins est mis en service dès 1932. En 1946, l’exploitation des deux barrages est transférée à Electricité de France (EDF). Le barrage de Vezins reste propriété de l’Etat, celui de La Roche-Qui-Boit appartient à EDF.

1_Article_ID-LRQB
Carte d'indentité du barrage de La-Roche-Qui-Boit
1_Article_ID-Vezins
Carte d'indentité du barrage de Vezins

Les deux ouvrages sont l’œuvre de Albert Caquot. Leur architecture est très novatrice pour l’époque : il s’agit de barrages à voûtes multiples en béton armé soutenu par des contreforts. Le barrage de La-Roche-Qui-Boit est le premier barrage de ce type a être construit en France.

Les deux barrages forment un complexe indissociable et permettent d’alimenter plusieurs villes et des industriels comme les usines de fabrication de chaussures de Fougères. La-Roche-Qui-Boit sert de bassin de démodulation des éclusées générées (gestion du débit aval de rejet) par le barrage de Vezins, qui est huit fois plus puissant. A eux deux, les barrages fournissent une production annuelle de 27 GWh, soit l’équivalent de la consommation d’une ville de 15 000 habitants (Source: ARTELIA 2014). Cette production correspond à :

  • Environ 6 éoliennes de 2 MW (Source: ARTELIA 2014)
  • 1/1000ème de ce que fournit la centrale nucléaire de Flamanville, mise en service en 1985-1986 dans le même département
  • 5% de l’usine marémotrice de la Rance située en Ille-Et-Vilaine (Source: ARTELIA 2014)

Les lacs de la Sélune, lieux de vie

Les lacs de retenue situés à l’amont des barrages ont ennoyé la vallée sur 4 km pour La-Roche-Qui-Boit et sur 15km pour Vezins. Ces lacs étaient une zone récréative et touristique réputée dans la vallée.

Dès les années 1930, avec l’apparition des lacs, de nouvelles activités récréatives voient le jour : pêche, promenade, canotage, etc. La pêche devient une activité majeure autour des lacs avec l’installation de nombreux pontons et cabanons, la création de plusieurs associations de pêches qui réalisent des empoissonnements. L’activité touristique autour des lacs a connu un essor particulier dans les années 1980 et 1990 avec l’aménagement de plusieurs structures d’hébergement et de loisir. Parmi elles, on retrouve la base de loisir de La Mazure, le village de gîtes de Bel Orient, ou encore le parc d’attraction de l’Ange Michel.

Pour en savoir plus sur l’histoire de la Sélune, des lacs, de leurs usages et des cabanons de pêche, vous pouvez consulter le site de notre équipe de recherche en socio-géographie.

Date de modification : 04 décembre 2023 | Date de création : 26 juin 2023 | Rédaction : L'équipe Sélune